“La culture sous serre photovoltaïque était très énergivore et les résultats décevants. La technologie VGD m’a permis de faire autant de quantité qu’avec une serre chauffée traditionnelle mais avec une production plus savoureuse” Philippe Ther – producteur BIO – Carpentras

“Avec la solution VGD je suis passé d’une production de tomates invendables à une production rentable et stable”
Patrick Roux – Gérant – 8 hectares Valence

“Je gagne 3 jours sur 2 semaines d’élevage de mes jeunes plants. La plante est plus compact, plus dure, la qualité est maîtrisée et régulière, ainsi le repiquage devient plus facile et la reprise est meilleure”
Julien Aubert, Saint-Rémy Basilic